La pierre naturelle sera une alliée de taille pour respecter la RE2020

23 juillet 2021

Évolution de la réglementation thermique RT2012, la nouvelle réglementation environnementale RE2020 provoque un certain remue-ménage auprès des acteurs de la construction. À partir de 2022, la construction des nouveaux bâtiments devra composer avec ses nouvelles exigences. Confort d'été, faible impact environnemental, réduction de la facture énergétique… Construire en pierre naturelle serait-il une réponse idéale pour respecter ce nouveau cadre réglementaire ? Entretien avec Tristan PESTRE, Chef de Projet thermique et environnement au CTMNC, pour qui ce sujet brûlant n'a plus aucun secret.


La prise d'effet de la RE2020, c'est pour bientôt !

À l'origine de la RE2020, une volonté de faire évoluer la réglementation thermique des bâtiments, qu'ils soient individuels, collectifs ou tertiaires, et prendre en compte de leur impact environnemental

Si la RT2012 avait déjà ouvert la voie vers le bâtiment basse consommation, cette nouvelle réglementation environnementale s'attache à respecter les engagements pour le climat et poursuivre vers l’indépendance énergétique du territoire, avec plusieurs objectifs à atteindre :

  • Minimiser les consommations et utiliser des énergies moins carbonées.
  • Engager une transition vers des constructions bas-carbone en diversifiant les matériaux et les systèmes constructifs.
  • Rendre les bâtiments plus confortables en les adaptant aux conditions climatiques futures.

Concrètement, dès le 1er janvier 2022, toute création d'habitations individuelles et collectives et bâtiments tertiaires (bureaux, enseignement primaire et secondaire) devra respecter les exigences de la RE2020. De quoi susciter quelques interrogations au sein des bureaux d'études et cabinets d'architectes !

Entre confort d'été et évaluation de l'impact environnemental, de nouveaux indicateurs à suivre pour les maîtres d'œuvres

La principale nouveauté de la RE2020 est qu'elle prend en compte le cycle de vie d'un bâtiment dans son ensemble. « On va considérer aussi bien l'impact environnemental sur la phase d'usage d'un bâtiment, que pour la fabrication des matériaux et équipements, leur mise en œuvre et jusqu’à leur fin de vie (déconstruction puis traitement et élimination des déchets). À terme, on va valoriser des matériaux naturels, d’origine agro ou géo-sourcés, recyclables ou réemployables en fin de vie », nous explique Tristan Pestre.

Le confort d'été va lui aussi devenir un pilier de la construction : « l’évolution de l’indicateur sur le confort d’été obligera les concepteurs à réellement faire des efforts pour améliorer les conditions intérieures en période chaude ».

Outre ces nouveautés, les maîtres d'œuvre devront composer avec six indicateurs :

  • Le besoin bioclimatique (Bbio)
  • La consommation d’énergie primaire (Cep)
  • La consommation d’énergie primaire non renouvelable (Cep,nr)
  • L’impact sur le changement climatique des consommations d’énergie (Ic énergie)
  • Le confort d’été (degrés-heures)
  • L’impact sur le changement climatique des produits de construction et équipements, ainsi que leur mise en œuvre (Ic construction)

Des exigences qui ne vont que se renforcer, avec une nouvelle évolution prévue tous les trois ans.

Découvrez le BIM, un outil précieux pour respecter la RE2020

Grâce aux exigences de la RE2020, un renouveau pour la pierre naturelle

Construire de nouveaux bâtiments en pierre naturelle, rêve ou réalité ? « Il y a déjà des bâtiments en pierre de taille qui ont été livrés et pourraient satisfaire les critères de la RE2020, ce qui prouve qu'on peut le faire » souligne Tristan Pestre. « La RE2020 favorise la mixité des matériaux biosourcés et géosourcés, comme le bois ou la terre crue. L’utilisation de la pierre naturelle est optimale en parois verticales et en revêtements. Et cela, quelle que soit la fonction finale du bâtiment ! »

Parmi les nombreux avantages de la pierre massive dans la construction, on peut en retenir trois qui répondent précisément aux exigences de la RE2020 :

  • Son inertie thermique lui permet de déphaser les sollicitations extérieures et d'amortir les variations de températures, procurant un réel confort d'été.
  • C'est un matériau qui s'inscrit dans une économie circulaire bénéfique pour tous. Extraite et transformée localement dans une des 570 carrières de France, le traitement de la pierre naturelle génère peu de CO2 et elle peut être réutilisée ou recyclée en fin de vie.
  • Elle rallonge considérablement la durée de vie des bâtiments (de 140 à 750 ans selon certaines études), réduisant ainsi l'impact carbone du secteur du BTP sur le long terme.

Il n'est pas question de recourir à la pierre massive pour tous les éléments d'un projet de construction car il faut adapter le matériau à l’usage, comme le précise Tristan Pestre. « Il est nécessaire d’adopter une vision d’ensemble et de fournir une véritable réflexion en amont de la construction pour concevoir des bâtiments énergétiquement performants et environnementalement respectueux. Toutefois, la pierre naturelle dispose d’atouts thermiques et environnementaux qui devraient largement inciter à son utilisation. »

En savoir plus sur RE2020 et construction en pierre naturelle

Les atouts de la pierre de taille seront traités en profondeur lors de la journée technique « La pierre massive au défi de la Réglementation environnementale 2020 » organisée par la CTMNC le 14 octobre 2021 et fera l'objet d'une conférence sur le salon Rocalia 2021, salon professionnel de référence sur la pierre naturelle.

Découvrez le programme de Rocalia 2021


Recourir à la pierre naturelle peut contribuer à diminuer efficacement le bilan environnemental des nouveaux projets de construction. L'évolution des exigences dans le secteur du bâtiment, renforcées par la RE2020, va conduire à une généralisation des matériaux plus écologiques et naturels. Mieux vaut commencer dès maintenant !

Rendez-vous sur le salon Rocalia

Nos remerciements à Tristan Pestre, Chef de Projet thermique et environnement au CTMNC, pour le partage de son expertise.


© Crédit photo : Christophe Fouquin / Adobe Stock 
 

Partager cette page :

© 2020 Tous droits réservés.   Mentions Légales - CGU - Politique de confidentialité